top of page
  • Raynald Najosky

USA - Road trip 2022




Série "On the Mother Road" :





Plaçant les routes de l’Ouest-américain au cœur de cette aventure, parmi lesquelles évidemment la mythique Route 66 «The Mother Road », nous avons démarré notre moteur à Los Angeles (cf. série "West Cost") pour entamer un road trip époustouflant au milieu de paysages et de personnes hauts en couleurs et authentiques, avant de "boucler la boucle" par un vol intérieur à destination de la merveilleuse ville de San-Francisco (cf. série "West Cost"), au départ de la ville bouillonnante de Las Vegas (cf. série "Sin City").

Bien entendu, plusieurs étapes ont été nécessaires pour avaler, au volant d’une Chevrolet orange, les 1500 km de ce ruban d’asphalte brulant et emprunter un vol intérieur avec la American Airlines.

Notre parcours a été jalonné de petites bourgades typiques de cette région, de motels, de grands hôtels, de parcs nationaux, de territoires indiens, sans oublier les villages "abandonnés" datant de la période de la conquête de l’Ouest et de l’exploitation de mines, aujourd’hui fermées. Pas moins de 4 États ont été traversés :

La Californie, l’Arizona, l’Utah et le Nevada.

Je vous propose donc d’embarquer à la découverte de ces photographies posées à la manière d’un carnet de voyage dont on ne revient pas tout à fait le même.





 

Série "West cost" :



En route pour la traversée des deux villes principales de la côte Ouest des Etats-Unis.


L'une, fut le commencement d'un mémorable road trip et l'autre, en fut l'achèvement.

Hormis l'omniprésence d'une "population parallèle" d'exclus, (cf. Les Autres ( Nous Autres...))qui est malheureusement très importante dans toutes les grandes villes américaines, Los Angeles et San Francisco ont peu de points communs. J'ai tout de même souhaité les réunir pour souligner, ici encore, la riche diversité architecturale, sociale, culturelle... de cet immense pays.

- A Los Angeles, ne seront présentés que :

Venice B*tch, Hollywood boulevard, une partie du centre ville (Broadway-LA) ou encore les Studios Paramount.

- A San Francisco (cette magnifique ville de San Francisco), direction les quartiers Union square, Chinatown, Fisherman wharf (pour un embarquement à destination de l'ancienne prison de haute sécurité d'Alcatraz), Castro ou encore Mission.





 

​Série "Sin city" :




Vivez une expérience unique, qu’ils disaient…

Promesse tenue !

Même si notre séjour dans cette ville, fondée en 1855 par les mormons au milieu du désert de Mojave, n’a duré que 3 jours et que notre regard a été celui de passants, comme la majorité des personnes présentes d’ailleurs, je peux vous garantir que nous en avons pris plein les yeux, les narines et les oreilles.

Là-bas tout est argent, divertissement, addictions, lumières, chaleur, climatisation, carton-pâte, mauvais-goût, démesure, lâcher-prise…

Cet endroit est à découvrir, sans aucun doute… mais il est surtout à prendre au 47 ème degré, pour ne pas sombrer et faire écho, pourquoi pas, aux températures écrasantes ressenties dans ce grand bazar.





 

Série "The Rock (USP Alcatraz)" :



L’isolement, les hauts barbelés, les eaux froides et une surveillance permanente des détenus, ont désignés Alcatraz, comme la prison la plus sûre du monde. En activité pendant 29 ans, elle a été fermée en 1963. Seule 1 évasion a réussi, celle des frères Anglin, dont les corps n'ont jamais été retrouvés.

Les plus grands criminels ont connu les cellules d’Acatraz : Alvin Karpowicz dit “Creepy Karpis” pour enlèvement, Bumpy Johnson pour trafic de drogue et d’alcool, George Kelly dit “Machine Gun” pour braquage de banques et Al Capone… pour évasion fiscale.

Le 19 novembre 1969, après qu'un incendie ait détruit l'American Indian Center de San Francisco, 89 activistes identifiés sous le nom d'Indians of All Tribes investissent l'île, invoquant un traité de 1868. Malgré un blocus des garde-côtes, la population d'Alcatraz atteint 600 personnes en quelques mois.

Le groupe projetait d'y construire un centre culturel pour les études amérindiennes, un musée, un centre spirituel et un centre écologique.

Le soutien du public était important, notamment de la part de groupes syndicaux et de célébrités telles que Jane Fonda, Marlon Brando et le groupe Creedence Clearwater Revival.

Des incendies survenus à Alcatraz en juin 1970 avaient endommagé plusieurs structures dont le phare encore utilisé pour la navigation dans la baie de San Francisco. En janvier 1971, une collision entre deux navires-citernes, qui ont déversé 800 000 gallons de pétrole brut près du Golden Gate Bridge, a été attribuée à l'absence de phare sur l'île, ce qui a érodé le soutien du public à l'occupation.

Les autorités ont ensuite coupé l'électricité de l'île et le 11 juin 1971, lors de l'assaut donné par les autorités fédérales, il ne restait plus

que 15 personnes, dont cinq enfants.





 

Enfin quelques clichés des grands espaces américains ajoutés à la série "Terre, Mer Ciel" :

En route pour une chevauchée fantastique



 

La sélection des photographies de ce road trip a été difficile compte tenu du nombre de clichés réalisés pendant ces 15 jours de périple dans des lieux aussi différents qu'exceptionnels.

C'est donc un aperçu qui pourrait être alimenté de nouvelles photographies dans les mois ou années à venir. who knows?





Je vous remercie, une fois encore, pour vos retours bienveillants et votre fidélité.


Portez-vous bien.

Au plaisir d'échanger ou de vous rencontrer.


Raynald




34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

2022

bottom of page