Wa

« Wa » témoigne des différents contrastes de la société nippone, de l’harmonie entre le traditionnel et le moderne, voir l’avant-gardisme ou même le futurisme dont elle se compose. On peut également noter l’omniprésence du spirituel qui s’intègre sans difficulté au paysage urbain et à la vie laïque.

 

Malgré une surpopulation évidente dans la plus dense des métropoles de la planète, il est étonnant d’observer cette discipline naturelle, ce respect évident de l’autre, cette humilité permettant sans aucun doute le bon fonctionnement de cette société. 

 

Cependant, les multiples exigences que s’imposent les japonais, qu’elles soient économiques, sociales ou encore comportementales, maltraitent l’individu au profit de la masse, l’épuise et parfois le pousse à l’isolement, ou pire encore, à l’autodestruction.

 

J’ai donc voulu relater le mouvement perpétuel de cette population, montrer cette fourmilière grouillant sans cesse sur et sous-terre, montrer que l’individu se noie dans un tout, dans un mouvement global. Mais aussi, paradoxalement, mettre en lumière tous ces lieux ou symboles d’apaisement de recueillement, de calme nécessaires pour ne pas perdre pied.

 

J’ai choisi de traiter ces photographies de manière relativement appuyée pour faire résonner tous ces contrastes de la vie japonaise et saluer cette recherche permanente et globale de graphisme, d’esthétisme et d’harmonie avec les éléments. C’est aussi un hommage à de nombreux photographes japonais qui, souvent, accentuent leurs oeuvres en les « poussant » aux frontières du clair-obscur, de la calligraphie.

 

Tout y est question d’harmonie…

 

LE WA DANS LA SOCIÉTÉ JAPONAISE

Le principe d’harmonie est un élément de la culture traditionnelle et spirituelle du Japon, puisqu’il s’est, avec les années, étendu à l’ensemble des domaines de la vie, du comportement à avoir en société ou au travail, aux arts comme par exemple le design ou l’architecture.

Wa et soleil levant

 

Soleil levant

 

Oie, oie sauvage
Tu l’as fait à quel âge
Ton premier voyage ?

 

 

Haïku - Kobayashi Issa  

(1763-1828)

Soleil levant